INFOS PRATIQUES......

Arrêté relatif à la limitation provisoire des usages de l'eau dans le département de la corrèze qui déclenche le plan de crise et abroge celui du 22 juillet 2022.
Un arrêté concernant l'élagage est en vigueur sur la commune depuis le 18 juillet 2019. Pour le consulter cliquer sur le lien suivant : Arrêté Elagage

 

FLASH INFOS ......

Le secrétariat de mairie sera fermé jeudi 22 septembre de 8h à 12h30. réouverture à 14h.

Dimanche 25 septembre à 15 heures au stade Jean DANDALEIX à Orgnac, le Club Lubersac Orgnac reçoit l'équipe de l'US LANQUAIS VARENNES en championnat de Ligue Nouvelle Aquitaine Régionale 3.

VENEZ NOMBREUX les encourager.

 

Nous contacter

La mairie vous accueille
les Lundi, Mardi, mercredi et Vendredi  :
8h00-12h30 

Le jeudi  : 8h00-12h30  13h30-17h.

N'hésitez pas à nous contacter

Château de Comborn

Site internet : https://comborn.monsite-orange.fr/

Un château d'origine médiévale...

Le château ancien dresse encore ses vestiges à côté d'un logis construit en 1753 par le marquis du Saillant alors propriétaire. Aujourd'hui il est la propriété de la famille Bernard.

A trois kilomètre du bourg, sur un mamelon entouré par la Vézère, le site de Comborn voit l'essor d'une des plus anciennes vicomtés du Limousin.

A partir du X siècle la lignée des vicomtes de Comborn s'étend dans la région jusqu'à Limoges, sans oublier Turenne, Pompadour, Ventadour, Treignac...

La création de la chartreuse du Glandier en 1219, dans la commune voisine de Beyssac, est due à Archambaud VI, vicomte de Comborn, en réparation du meurtre d'un religieux à Tulle. Les Comborn contribuent à la fondation d'autres abbayes de la région et notamment celle d'Aubazine où ils ont droit de sépulture dans le chapitre.

"D'or à deux lions léopardés superposés de gueules" ce sont les armoiries des Comborn que l'on retrouve notamment sur une clé de voute dans la chapelle nord de l'église d'Orgnac à côté de celles des Pompadour.

Au début du XVI siècle le dernier vicomte de Comborn décède sans héritiers et, après plusieurs transactions difficiles entre plusieurs branches cadettes, les terres, le château et le nom reviennent au marquis de Lasteyrie, seigneur du Saillant, dont un des descendants épouse la soeur du célèbre orateur Mirabeau. Une des filles née de cette union apporte en dot le château à Jean-Baptiste Sirey, célèbre juriste et auteur du "Recueil des Lois et Arrêts".

Le peintre Philippe-Auguste Jeanron, qui est enterré avec sa femme et sa fille dans le cimetière d'Orgnac, se lie par mariage à la famille Sirey qui gardera la propriété du château jusqu'en 2000 quand elle vend son bien à la famille Bernard.